blog

Des protéines végétales,
oui mais à quel goût ?

Fabricant / Façonnier Protéines Végétales
Découvrir,
scroll

Blog - 09.10.2018

Des protéines végétales,
oui… mais à quel goût ?

Focus sur les protéines végétales. Le secteur est en pleine expansion mais fait face à un vrai défi : les produits actuellement sur le marché ne donnent pas entière satisfaction au niveau du goût et de la sensation en bouche. Pour répondre à ces enjeux, notre R&D a développé de nouvelles recettes à partir desquelles nous avons élaboré une gamme de solutions nutritionnelles délicieusement innovantes.

 

 

Les protéines végétales, un marché en pleine croissance

 

 

Les protéines, on le sait, sont un des piliers de notre alimentation. De par leur pouvoir de satiété important et leurs nombreuses fonctions biologiques (régénération de la peau et des tissus musculaires, préservation de l’ossature et de la masse musculaire), elles se prêtent particulièrement à la nutrition-santé. Si les vertus des protéines animales sont depuis longtemps reconnues, la protéine végétale est, elle, longtemps restée confidentielle.

Mais depuis quelques années, le marché de la protéine végétale connaît un véritable essor. Alors qu’il représentait $ 8,35 milliards en 2016, il devrait atteindre les $ 14,22 milliards en 2022, soit une croissance de 70% en 6 ans (source Research and Markets).

Une telle évolution s’explique par un profond changement sociétal : la prise de conscience des enjeux de l’alimentation à la fois pour la santé mais aussi d’un point de vue écologique et éthique. Végétariens, vegans, végétaliens, voire même flexitariens, les régimes alimentaires bannissant les protéines animales sont de plus en plus populaires et la forte demande en la matière a permis de diversifier et d’augmenter l’offre en protéines végétales. Le potentiel du marché ne s’arrête pas là et touche d’autres univers: santé, bien-être, diététique, sport…

 

 

Combiner qualité nutritionnelle et goût

 

 

Il existe quatre catégories de protéines végétales. La première regroupe les algues et végétaux. La plus connue d’entre elles est la spiruline qui contient jusqu’à 65% de protéines. Excellente également pour son pouvoir détoxifiant : la Chlorella. Autre exemple, le moringa, appelé arbre de vie, qui apporte 18 acides aminés dont 9 essentiels à l’être humain. Seconde catégorie : les céréales avec notamment le quinoa, le riz, le chanvre, le son d’avoine… Les protéines végétales peuvent également provenir de légumineuses telles que les lentilles, les pois cassés ou encore le soja. Dernière source de protéines végétales : les oléagineuses. Il s’agit des amandes, des graines de courges, de tournesols, de lin…

Chacune de ces protéines végétales présente ses propres caractéristiques. Une fine connaissance de ces caractéristiques nous permet de combiner des protéines végétales provenant de différentes sources afin d’additionner leurs bénéfices. Ainsi, les protéines de légumineuses, souvent lentes et difficiles à digérer peuvent être complétées par des protéines de céréales ou d’oléagineuses qui ont la propriété inverse. Autre exemple, le pois ou le riz, qui sont faibles en certains des 20 acides aminés essentiels, peuvent être associés à d’autres protéines végétales et garantir ainsi un apport nutritionnel plus complet. En fonction du marché auquel le produit nutraceutique s’adresse et des bénéfices recherchés, nous développons pour vous des formulations sur-mesure parfaitement adaptées à vos besoins.

Chez certaines protéines végétales, le goût peut s’avérer bloquant. Or, s’ils cherchent des produits naturels, éthiques et bénéfiques pour leur santé, les consommateurs ne sont pas pour autant prêts à faire des concessions sur le plaisir. Le goût reste un critère d’achat et surtout de fidélisation majeur. C’est donc l’un des grands enjeux en terme d’innovation sur ce marché. Les produits développés pâtissent souvent d’une mauvaise dispersibilité des protéines végétales d’où la présence de grains déplaisants en bouche. La conséquence : une sensation désagréable et un goût décevant.

 

 

Le défi relevé par JLB : des produits qui ne font pas de compromis sur le goût

 

 

Pour pallier à ce problème, la R&D de JLB Développement a mis au point des formules innovantes pour développer de nouveaux produits fabriqués avec des ingrédients naturels en se libérant de la contrainte du goût : pois, riz, amande, spiruline, chanvre, soja ou encore chlorelle. Nous proposons des boissons protéinées et des smoothies en poudre qui s’adressent aussi bien au marché du sport qu’à celui de la diététique. Une gamme qui met le goût et l’aspect sensoriel du produit au premier plan. Nos recherches ont permis d’obtenir une dispersibilité optimale de la poudre et une réduction des grains déplaisants en bouche. Une aromatisation améliorée vient également colmater le goût particulier des protéines végétales pour les non-initiés. N’hésitez pas à nous contacter pour que nous vous transmettions des échantillons.